1er succès pour le projet COMENIUS : l’atelier de travail à l’OHP, 7-10 mai 2009

Le groupe à l'OHP, mai 2009

 
"Cette année pourrait jouer un rôle crucial dans le développement d'un regain d'intérêt du public envers l'astronomie et les sciences en général, pour le développement durable, par la promotion de l'accès à la connaissance universelle, aux sciences fondamentales, à travers l'excitation que produit l'astronomie. En encourageant l'enseignement des sciences formel ou informel, dans les écoles, les Musées des sciences et les centres de culture scientifique, cette année pourrait stimuler sur le long terme une augmentation des inscriptions d'étudiants dans les carrières scientifiques et technologiques, et soutenir les publications scientifiques."
 
Dans la journée, les sessions de travail étaient dédiées à la formation des enseignants présents, aux techniques et aux exercices qui permettront d'éveiller la curiosité scientifique et l'intérêt de leurs élèves en classe : observations à distance à travers Internet, construction d'un télescope en carton (vendu en kit pour 10 euros), utilisation d'images réelles obtenues avec un télescope spatial pour trouver des nouvelles planètes extrasolaires, mesure de la taille des cratères sur la Lune, etc. Les ateliers étaient précédés par des cours d'astronomie de base liés à la problématique abordée.
 
Ambiance de travail lors d'un atelier

Toutes les sessions étaient basées sur les ressources pédagogiques disponibles librement sur notre site web. En utilisant ces exercices qui font preuve d'une grande créativité, les enseignants trouvent là une méthode pour faciliter l'approche de la démarche scientifique à un plus grand nombre d'élèves. L'objectif est de former des jeunes à l'esprit ouvert sur le monde et qui développent une grande capacité de réflexion.

Les enseignants présents venaient de 15 pays d'Europe : Autriche, Belgique, Chypre, République tchèque, France, Grèce, Irlande, Italie, Pologne, Portugal, Irlande du Nord, Roumanie, Slovénie, Espagne, Royaume-Uni. Ils ont travaillé dans un esprit de collaboration, dans un mélange culturel stimulant et fraternel.
 
Le télescope de 80cm de l'OHP La Lune photographiée avec le télescope en kit et une webcam

La nuit, même si la météo fut capricieuse, les participants ont pu observer la Lune et Saturne dans le télescope de 80 cm de l'OHP (notre photo), un instrument ancien mais professionnel. En utilisant des images d'archive de ce télescope, ils ont pu apprendre à reconnaître un astéroïde parmi des dizaines d'étoiles, une technique utilisée pour calculer les trajectoires de ces lointains voyageurs du système solaire. L'un des enseignants a pris cette magnifique photo de la Lune en utilisant son télescope en carton et une webcam modifiée pour l'astronomie, tel que décrit sur notre site web.

Les participants, très enthousiastes, ont vraiment su créer une ambiance de citoyenneté européenne, partageant les mêmes passions pour l'astronomie et les sciences en général. Les enseignants sont repartis vers leurs pays respectifs avec une grande envie de partager ces nouveaux outils pédagogiques avec leurs collègues et, bien sûr, leurs élèves !

Tous les participants remercient chaleureusement la Commission Européenne et le Programme Lifelong Learning qui ont soutenu ces ateliers de formation, afin de redonner une envie de sciences aux jeunes en Europe.

Le télescope en kit est monté
Le télescope en kit sur un trépied